Emma de Planet Addict sur le site de Tulum au Mexique

Qui es-tu ?

Je suis une aventurière amoureuse de la nature, un peu touche à tout et plutôt engagée ! J’aime découvrir et tester des choses insolites, vivre pas comme les autres et rire. Toujours en quête de conscience, je cherche à comprendre (un peu trop parfois), à expérimenter, et à faire ce qui me semble juste. Je suis aussi une hypersensible qui aime respirer sous l’eau et danser avec la lune

Quand es-tu  passée en mode « zéro déchet » ? Quel a été le « déclic » à ce changement de mode de vie ? Un livre, une rencontre qui t’a marquée ?

J’ai commencé à m’intéresser au zéro déchet quand j’étais au Canada, il y a 3 ans. Cela faisait un moment que je m’intéressais aux questions d’écologie et je me disais “tiens, je pourrais me lancer un défi zéro déchet”. Et sans faire exprès, je tombe sur l’histoire de Béa Jonhson quelques jours plus tard. J’achète son livre sur le zéro déchet et ça a été un peu une révélation ! C’est là que j’ai commencé à appliquer de petites choses simples au quotidien.

Quand as-tu commencé ton blog ? Qu’est ce qui t’a donné envie de te lancer dans cette aventure ?

Et bien dans la foulée. Je voulais créer un blog depuis un moment, pour retracer mes récits de voyages mais aussi m’accompagner dans mon apprentissage d’un mode de vie plus green. J’adore écrire et je voulais avoir une activité de fond pendant mes aventures. Le blog est né en Janvier 2014.

Imprim écran de la page d'accueil du blog de Planet Addict

Quel type de voyageuse es-tu ? Plutôt sac à dos/couchsurfing ou valise/hôtel ?

Globalement plutôt sac à dos, volontariat, et location de logement plus que d’aller dans des hôtels. J’aime l’aventure et faire des expériences un peu insolites, et je préfère avoir des liens avec les locaux. Mais cela ne m’empêche pas de jouer aux touristes de temps en temps 😉

Selon toi est-ce possible d’allier zéro déchet et voyage lointain ?

Parfaitement ! Le zéro déchet est un mode de vie, qu’on soit chez soi ou ailleurs, les mêmes principes s’appliquent. Il faut juste accepter une période d’adaptation pour reprendre ses repères et s’organiser selon le mode de voyage.

=> Lire d’autres conseils zéro déchet en voyage <=

 

Quelles sont les premières étapes faciles et rapides que l’on peut mettre en place pour voyager zéro déchet ?

De façon générale, commencer dans le zéro déchet c’est savoir refuser tout ce qui est jetable et privilégier le réutilisable. En voyage, c’est souvent se nourrir qui produit des déchets, donc j’emporte toujours un kit avec un sac réutilisable, quelques filets de vrac, deux serviettes en tissu, une gourde en inox, une paille en inox, un wrap en plastique réutilisable, une fourchette en bambou et un SteriPen pour décontaminer l’eau. On privilégie donc de faire des courses, de se préparer des snacks dans la mesure du possible, et de refuser les ustensiles jetables. C’est déjà un bon début !
Côté hygiène, un savon et un shampoing solide, c’est la base. Ensuite, c’est prendre le strict minimum selon ses besoins. L’avantage du voyage, c’est que l’on pense “minimaliste”, ce qui est déjà un premier pas vers le zéro déchet.

Kit zéro déchet de Planet Addict : couverts et sacs à vrac

Quelles techniques utilises-tu à l’aéroport et dans l’avion pour rester en mode zéro déchet ?

Lorsque je suis bien organisée, je me prépare mon casse-croûte à l’avance. Sinon j’achète et mange avant de monter dans l’avion en limitant les produits emballés. Je remplis ma gourde une fois passée la sécurité ou directement dans l’avion (en refusant les verres en plastique).

Comment rester zéro déchet sans avoir un sac rempli de tupperwares, sacs en tissus et couverts ? (et pour ne pas que cela soit trop lourd ?)

Pas besoin d’avoir tout un attirail pour être zéro déchet. Le kit que je prends avec moi n’est pas lourd et ne prend pas beaucoup de place.

Encore une fois, il faut penser zéro déchet et dans chaque action faire de son mieux selon ses options. Par exemple, si on n’a pas de contenant pour emporter, pourquoi ne pas choisir de manger sur place ?

Quelle a été ta dernière trouvaille pour des vacances zéro déchet ?

Et bien je trouve que les plateformes collaboratives de location d’objets sont une super idée pour voyager zéro déchet. Louer du matériel permet de réutiliser ce qui existe déjà, et je trouve cela vraiment ingénieux. On n’a pas toujours envie d’acheter de l’équipement qui ne va servir qu’une fois, c’est cher et ça prend de la place. Donc autant le louer, surtout que ça permet d’optimiser l’usage du matériel des autres, leur évitant des mois dans un placard sombre. Moins de consommation, un porte monnaie allégé, la flexibilité de pouvoir s’équiper pour tout facilement. C’est tout bénéf’ !

Photo de paysage d'un lac avec les montagnes enneigées sur les côtés

En plus des conseils que tu partages sur ton blog, aurais-tu 3 conseils à donner pour voyager en mode zéro déchet ?

Le zéro déchet se prépare, difficile d’improviser. Alors déjà je dirais d’évaluer les besoins du voyage. Ce n’est pas la même chose de partir en vacances 3 semaines et 6 mois, de la même façon que c’est très différent d’être toujours en mouvement ou d’être en slow travel.

Ensuite de prendre du matériel réutilisable et de limiter l’achat de produits emballés.

Mon incontournable : refuser systématiquement les pailles et ustensiles en plastique !

Lis-tu des blogs sur le zéro déchet / l’environnement / etc ? Si oui, quels sont tes 3 préférés ?

Le Blog Echos Verts est l’un de mes préférés. Sinon j’aime beaucoup Clémentine la Mandarine, Les idées de Samia ou encore Sortir les Poubelles.

Où peut-on te retrouver ?

Blog : Planet Addict
Instagram : Planet Addict
Facebook : Planet Addict
Twitter : Planet Addict

Crédit photos : Planet Addict