Louise qui pose devant une fôret

Qui es-tu ?

Je m’appelle Louise, j’ai 28 ans, je suis une parisienne d’adoption mais originaire de l’est de la France. J’ai changé de mode de vie il y a quelques temps pour adopter un quotidien zéro déchet, minimaliste et eco-friendly. Ce mode de vie je l’applique aussi bien chez moi que chez les autres ou quand je pars en vadrouille comme actuellement pendant mon tour du monde zéro déchet ! Je suis l’auteur d’un blog qui s’appelle Luizzati et dans lequel je partage mon style de vie, mes conseils, mes voyages et mes recettes zéro déchet.

Quand es-tu  passée en mode « zéro déchet » ? Quel a été le « déclic » à ce changement de mode de vie ? Un livre, une rencontre qui t’a marquée ?

J’ai changé quasiment du jour au lendemain de mode de vie fin 2014. Je sentais déjà depuis plusieurs mois que ma vie d’ultra consommatrice ne me rendait pas heureuse et qu’il y avait un bug quelque part. Et c’est à Noël en décembre 2014 au moment de déballer les cadeaux que je me suis rendue compte que non seulement 95% de ce que l’on m’avait offert n’allait me servir à rien et que ça allait finir à la poubelle rapidement mais également que tous ces cadeaux inutiles avaient engendré une montagne d’ordures. Ce fut le déclic qu’il me fallait. À partir de ce moment je me suis dit que j’allais agir de manière différente, plus simple et sans produire de déchets. J’ai fait beaucoup de recherches dans les livres et sur le net pour trouver des solutions et comme pour beaucoup le livre de Béa Johnson “Zero Waste Home” m’a donné quelques astuces bien pratiques.

Quand as-tu commencé ton blog ? Qu’est ce qui t’as donné envie de te lancer dans cette aventure ?

Seulement quelques amies proches avaient remarqué que j’avais changé de mode de vie et c’est l’une d’entres elles qui m’a dit que ce que je faisais était très inspirant et motivant et que je devais le partager à travers un blog. Je n’y avais jamais pensé et au final je me suis laissée séduire par l’idée!

Toi présidente… Quelles seraient les 3 mesures que tu prendrais pour améliorer le mode de vie des français vers plus de respect de la planète ?

1. Faire payer le ramassage de ses ordures selon le poids de ses poubelles comme à San Francisco afin d’inciter plus de gens à passer au zéro déchet.

À San Francisco les déchets organiques servent à faire un riche compost pour les agriculteurs locaux - Tour du monde zéro déchet Luizzati

2.Remplacer les énergies fossiles non renouvelables (charbon, pétrole, nucléaire) par des énergies propres, naturelles et renouvelables.

3. Éduquer la population sur l’impact environnemental lié à l’agriculture industrielle animalière et prendre des mesures afin de favoriser le changement des modes d’alimentation vers plus de végétal.

Quel type de voyageuse es-tu ? Plutôt sac à dos/couchsurfing ou valise/hôtel ? (Notamment pour ton tour du monde zéro déchet)

Cela dépend ! J’aime l’ambiance aventure avec mon sac à dos lorsqu’il s’agit d’un long voyage de plusieurs semaines ou plusieurs mois comme pour mon tour du monde zéro déchet. Mais pour un petit week-end en Europe je suis plus valise cabine et hôtel sympa ou AirBnb

Selon toi est-ce possible d’allier zéro déchet et voyage lointain ?

Oui c’est tout à fait possible et je m’en suis rends compte durant mon tour du monde zéro déchet. Bien entendu cela dépend aussi de la culture du pays et parfois de la barrière de la langue.

Dans tous les pays que j’ai fait, j’ai toujours déniché des marchés locaux afin de trouver des produits non emballés de bonne qualité (fruits, légumes, plats préparés…). Mais au Japon par exemple, il n’y a pas de marchés locaux et dans les supermarchés tout est suremballé ! Là effectivement c’est devenu plus compliqué… Mais en règle générale c’est très simple à appliquer partout.

Quelles sont les premières étapes faciles et rapides que l’on peut mettre en place pour voyager zéro déchet ?

Il est bien de prendre avec soi un “set zéro déchet”.

Set zéro déchet - Tour du monde zéro déchet Luizzati

Le mien pour mon tour du monde zéro déchet était très complet et composé de couverts réutilisables, d’une serviette, d’une gourde (filtrante pour les pays à risques), d’un bocal/mug pour y mettre des jus, des graines trouvées en vrac ou autres, deux ou trois sacs en tissus pour y mettre le pain ou autre, un sac de courses réutilisable, des pailles en acier et un contenant en acier pour y mettre mes repas faits maison.

Selon le voyage il n’est pas la nécessaire de prendre tout ça! Par exemple quand je pars 3 jours en Europe je ne prends qu’un petit set zéro déchet avec des couverts, un sac en tissu, une serviette et une gourde c’est largement suffisant pour ne produire aucun déchet.

Quelles techniques utilises-tu à l’aéroport et dans l’avion pour rester en mode zéro déchet ?

En général j’achète à manger avant d’arriver à l’aéroport, non seulement car c’est plus économique et plus sain et aussi je peux choisir des produits non emballés plus facilement. C’est ce que j’ai fait pendant mon tour du monde zéro déchet.

Dans l’avion je continue à manger les plateaux repas proposés tout simplement parce qu’il sera dans tous les cas jeté. Et je n’aime pas le gâchis! En revanche j’utilise mes couverts et ma serviette. Je ne peux utiliser mon mug ou ma gourde pour boire les boissons proposées car cela m’a été refusé pour des raisons d’hygiène…alors j’utilise le même verre en plastique tout le long du vol.

Comment rester zéro déchet sans avoir un sac rempli de tupperwares, sacs en tissus et couverts ? (et pour ne pas que cela soit trop lourd ?)

Personnellement mon petit set zéro déchet n’est pas lourd du tout et prend très peu de place : un sac en tissu, deux couverts, une serviette ne pèsent que quelques grammes et dans le fond d’un sac ça représente rien du tout! La gourde c’est un peu plus encombrant mais pas plus qu’une bouteille en plastique que vous auriez acheté sur place et surtout c’est plus économique!

On a rien sans rien et je pense que si la cause environnemental et le zéro déchet vous tiennent à coeur, cette petite organisation très facile est nécessaire 😉

Quelle a été ta dernière trouvaille pour des vacances zéro déchet ?

Gourde filtrante - Tour du monde zéro déchet Luizzati

La gourde filtrante! Quelle superbe invention! Moi qui avais peur en partant de devoir acheter des centaines de bouteilles d’eau dans les pays où l’eau du robinet n’est pas potable.

À la moitié de mon tour du monde zéro déchet de 8 mois et j’avais déjà évité 240 bouteilles en plastique. C’est pas magique ça!

Que faut-il toujours avoir avec soi pour des vacances zéro déchet ?

Comme précisé plus haut je dirais une gourde, des couverts, une serviette, un sac en tissu et si vous avez la place un bocal/mug en verre et un sac de courses réutilisable.

En plus des conseils que tu partages sur ton blog, aurais-tu 3 conseils à donner pour voyager en mode zéro déchet ?

1. Ne jamais se démotiver face aux obstacles liés à la culture, à la barrière de la langue. Il y a toujours des solutions simples et il faut juste être imaginatif.

Murs d'une maison en Bolivie - Tour du monde zéro déchet Luizzati

2. Préférez les moyens de transport ayant le plus faible impact environnemental : le train, le métro, le bus, le vélo et la marche. Non seulement on vit le pays de la manière que les locaux, cela permet aussi de s’imprégner de la culture et de faire de chouettes rencontres.

3. Voyagez léger ! Promis juré qu’avoir peu va vous faciliter le voyage et vous éviter de vous casser le dos et de vous prendre la tête!

Lis-tu des blogs sur le zéro déchet / l’environnement / etc ? Si oui, quels sont tes 3 préférés ?

Je dois avouer que je suis plutôt Instagram car j’aime pouvoir suivre sur un seul et même lieu des dizaines de gens très inspirants tant au niveau zéro déchet qu’au niveau environnemental. Je ne peux pas me restreindre à 3 personnes, il y en a tellement que j’adore!

J’adore également regarder des documentaires sur ces sujets, on y apprend toujours des choses et c’est souvent là que je puise ma motivation.

Où peut-on te retrouver ?

Blog : Luizzati
Instagram : Luizzati
Facebook : Luizzati

Crédit photos : Luizzati, Sans-bpa.com